Comment arroser ses plantes pendant les vacances ?

C’est les vacances et l’appel du large est irrésistible ! Mais, comme tout le monde, abandonner votre coin de nature à une météo clémente est un pari bien risqué. A défaut de partir en vacances avec votre potager, comme nous, nous avons sélectionné pour vous quelques solutions faciles à réaliser et qui vous permettront de partir l’esprit tranquille. Certaines techniques ne vous demandent d’ailleurs que de fouiller dans vos placards et de bricoler un peu. Rappelez vous qu’il est plus facile de récupérer une plante qui a manqué d’eau qu’une plante qui en a trop eu.

Avant de partir, arrachez les éventuelles mauvaises herbes et couper les fleurs fanées et – si possible – déplacer celles qui craignent le plus la chaleur à l’ombre sinon à l’intérieur, dans une pièce fraîche mais qui reste exposée au soleil.

 

Techniques pour arroser ses plantes pendant les vacances

 

La technique du paillage

Durée : variable selon l’épaisseur et la taille du pot

Pailler consiste à recouvrir la terre des plantes d’une couche de débris végétaux (feuilles mortes, herbe séchée, paille…). Cela réduit considérablement l’évaporation et le sol reste humide plus longtemps. En plus, en se décomposant, le paillage nourrit le sol.

 

Pailler ses plantes

 

La laine imbibée

Durée : 15 jours pour une petite bassine

Posez en hauteur, à côté de vos plantes, une bassine ou un seau avec de l’eau. Coincez au fond du seau une bande de laine (ou une mèche de coton) et placez l’autre extrémité dans la terre du pot. Votre plante absorbera par capillarité l’humidité dont elle a besoin. À réserver pour les plantes d’intérieur ; en extérieur, les intempéries risqueraient de déloger les mèches.

 

Technique de la laine pour arroser ses plantes

 

L’eau gélifiée

Durée : 30 jours

L’eau gélifiée est très simple d’utilisation. Il suffit d’insérer le contenu d’un sachet dans la terre, et elle se décomposera petit à petit, assurant une irrigation régulière. C’est la solution idéale pour les plantes ayant de forts besoins d’eau. Vous pourrez trouver de l’eau gélifiée chez Truffaut.

 

Eau gélifiée Truffaut

 

Les cônes d’irrigation

Durée : variable selon le débit et le réservoir

Reliés, selon les modèles, à un réservoir (par l’intermédiaire d’un tuyau) ou à une bouteille en plastique, les cônes, réalisés en céramique, diffusent progressivement l’eau. Il en existe de différents débits, pour des plantes plus ou moins gourmandes en eau.

 

Cône d'eau BACSAC Les cônes d'eau irrigation BACSAC

 

Une bouteille en plastique à l’envers

Durée : de 5 jours à un mois selon la taille de la bouteille

Découpez le fond d’une bouteille d’eau pour la transformer en entonnoir, percez le bouchon avec un clou ou des ciseaux (pas trop gros), et plantez-la tête en bas dans le pot. Une bouteille de 50cl, dans un pot moyen, assurera 5 jours d’irrigation.

 

Faire appel à quelqu’un

Durée : aussi longtemps que nécessaire !

Vous pouvez évidemment appelez en renfort un voisin, votre gardien, de la famille ou des amis. Mais s’ils ne sont pas disponibles, vous pouvez également faire appel à Luludansmarue.org, qui vous permet de trouver des pouces verts disponibles dans votre quartier.

 

Offre de service Lulu dans ma rue

 

Au retour

Si, malgré vos précautions, vous découvrez à votre retour que vos plantes sont déshydratées, trempez-les immédiatement dans un bac d’eau, jusqu’à ce que la terre soit complètement humide. Les jours suivants, laissez votre plante à l’ombre, le temps qu’elle reprenne vie.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *